Revenir en haut Aller en bas
Be Good
Bonjour mon petit loup et bienvenue sur Be Good !
Ici nous sommes NC-18, car le H/Y/Y et la violence sont autorisés.
Néanmoins, si tu décides tout de même de t'inscrire en étant mineur, tu seras responsable de tout ce que tu pourras lire et écrire en ce lieu.
Alors n'oublie pas, et plein d'amour sur toi ♥

 :: Little Weird Stories :: Un peu de toi, un peu de moi ♫ :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vivre de maquereaux et d'eau fraiche

avatar
Akemi Tanaka
Marlin Apathique ♥
Messages : 17
Date d'inscription : 15/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Jan - 0:06
TANAKA Akemi
Haruka NanaseFree!!
Âge & Date de Naissance : 18 ans, 5 janvier 1999
Métier/études : Niveau 3 - 1ère année - Spécialité Médecine
Nationalité/origines : Japonais
Groupes : Koala
Date d'arrivée au Foyer : septembre 2012
Orientation Sexuelle : Asexué

Carnation : Plutôt pale, très vulnérable aux coups de soleil.  
Taille : 1m75
Corpulence : Un corps ferme et musclé, sculpté par les longues heures de natation qu'Akemi allonge inlassablement.  
Cheveux : Courts et noirs
Yeux : Bleus sombres
Signe(s) distinctif(s) : Porte régulièrement un maillot de bain en guise de sous-vêtement. Sait-on jamais que l'occasion se présente de pouvoir faire trempette.

Code:
[b]Haruka Nanase[/b] • [i]Free!![/i] • Akemi Tanaka
Code:
[b]Niveau 3 - 1ère année - Spécialité Médecine[/b] • Akemi Tanaka
Pessimiste
Obsessionnel
Jaloux
Susceptible
Distrait
Rancunier
Introverti
Calme
Dévoué
Protecteur
Très réservé
Patient
Histoire : Une histoire somme toute assez banale. Un père pêcheur constamment absent, une mère alcoolique perpétuellement saoule. Le premier avec l’océan comme unique préoccupation, la seconde avec une ribambelle d’amants tous aussi obtus que totalement cons. Dans une petite maison en plein centre d’une moyenne ville japonaise, Akemi avait grandi sous les regards désintéressés de ses deux parents. Rapidement amené à ne devoir compter sur personne, il développa un tempérament renfermé et obsessionnel. Obsessions principalement tournées vers tout ce qui touchait de près ou de loin à l’océan. Comme son père avant lui, le grand bleu détenait un pouvoir évident sur son corps et son esprit, l’appelait d’un chant inaudible et irrésistiblement attirant.
D’abord nageur prudent, obligé d’apprendre seul les mécanismes de la natation, puis rapidement nageur chevronné, profondément imprégné de son amour pour l’élément liquide. A l’école, il était un élève plutôt sérieux et appliqué avec sa maturité précoce comme garde-fou, il était peu disposé à devenir un élève dissipé. A la maison, il se faisait discret. Peu désireux de se trouver sur le chemin des « amoureux » de la tendre maternelle, parfois enclins à laisser quelques mains baladeuses se promener là où elles n’auraient pas dû.
S’il en avait peu, les quelques amis d’Akemi représentaient pour lui le foyer chaleureux au sein duquel il pouvait enfin se délasser, laisser tomber sa réserve et même si jacasser ne serait jamais naturel pour lui, il pouvait se dévoiler davantage, et naturellement s’emparer de cette vie qui semblait constamment lui échapper.

Il avait 12 ans lorsqu’à son retour de l’école, il trouva sa mère affalée dans le canapé du salon au côté d’un grand homme décharné, tous deux aussi immobiles l’un que l’autre. L’angle bizarre de leur cou, l’écume sur leur lèvre et les quelques seringues usagées qui jonchaient le parquet parurent étranges à Akemi, qui n’avait jamais vu autant de ces effrayantes piqures. Il resta quelques secondes, immobile sur le seuil, à observer cette scène étrange, alors qu’un désagréable pressentiment lui parcourait la colonne vertébrale, provoquant sur sa peau de violents frissons. Comme dans un rêve, il avait déposé son sac à sa place habituelle, était parti à la salle de douche se laver soigneusement les mains. A la cuisine, il avait ouvert le frigo vide, avant de trouver au fond d’un placard un vieux cornet de fruits secs qu’il apporta au salon. Arrivé devant le canapé, en prenant bien soin de ne pas toucher les cadavres de seringues, il poussa du bout des doigts le grand homme pour le faire tomber de l’autre côté. A la fois répugné et agacé de le trouver collé à sa mère, dans une position que son esprit d’enfant jugea d’obscène. Puis, il prit place entre eux, son sachet de fruit sec sur les genoux, à contempler le mur bosselé à la peinture bleue défraichie qui lui faisait face. Il pensa à l’océan, à son horreur de l’hiver et de ses froides températures qui l’empêchaient d’aller nager, à son père qui lui avait promis de venir le chercher dans quelques jours pour l’accompagner dans une expédition au large. Il avait hâte d’y être. Rien que d’y penser, son estomac se serrait d’excitation et son cœur battait la chamade.
Lorsqu’il eut fini son goûter, il déposa le paquet vide sur les jambes de l’homme resté immobile, et il se plaqua contre le flanc de sa mère. Il entoura son abdomen de ses petits bras et posa sa tête sur sa poitrine. Apaisé, un agréable sentiment de plénitude le saisi. Un rare sourire éclaira le visage trop pâle de l’enfant, qui n’avait jamais été indifférent aux gestes de tendresse que ses parents lui accordaient trop rarement. Il resta dans cette position un long moment, désireux de ressentir ce contact intime avec sa mère, qu’il ne s’était encore jamais permis.
Ce fut le claquement brutal de la porte d’entrée qui le réveilla, suivi des cris terrifiants de son père lorsqu’il les trouva. En colère, les yeux scintillants d’horreur, l’homme brandissait ses poings serrés en vociférant des injures qu’Akemi n’avait encore jamais entendues. Les tremblements visibles qui saisissaient les bras de l’homme finirent de terroriser le garçon, qui resserra son étreinte autour de sa mère, le visage enfouit entre ses seins, craignant avoir commis une grosse bêtise. Son père fit alors volte-face et sortit en claquant bruyamment la porte derrière lui.
Sanglotant silencieusement et frémissant d’effroi, Akemi se mit à murmurer des paroles rassurantes à l’oreille de sa mère. Il avait l’habitude de voir son père en colère, mais cette fois-ci avait largement surpassé toutes les autres.

Ce fut la vieille voisine, alertée par les hurlements, qui trouva le jeune garçon tremblant, désespérément accroché au cadavre sa maternelle.  

Après ça, Akemi fut envoyé dans un orphelinat où ses obsessions étranges pour l’océan et son manque de réactivité lui attirèrent rapidement les foudres des autres enfants. Etre leur souffre-douleur eut au moins l’avantage d’attiser la pitié d’un vieux couple d’Européens qui l’adoptèrent à peine 6 mois après son arrivée à l’orphelinat. Akemi vécut la suite dans un épais brouillard, balloté par les courants marins qu’il s’imaginait, le regard perdu dans le bleu du ciel qu’il finit par confondre avec celui de cet océan qu’il aimait tant.
Son arrivée et son installation en Autriche furent difficiles. L’acclimatation, impossible. Akemi passait la plupart de son temps à fouiller l’horizon du regard, dans l’espoir de croiser cet éclat bleu ténébreux qui le faisait frémir. Aussi loin de la côte, profondément perdu dans les terres, il se sentait piégé. Comme si sa peau était une cage qui retenait en lui toutes ses peurs et toutes ses frustrations. Sujet aux crises d’angoisse, ses parents adoptifs finirent par le mettre sous traitement antidépresseur, rendant le garçon encore plus apathique qu’il ne l’était déjà.
Son attitude passive et son manque total d’enjouement finirent par avoir raison de la patience du vieux couple qui ne trouva rien de mieux à faire, pour se débarrasser du garçon, que de l’envoyer dans un établissement spécialisé pour jeunes en difficultés.

Depuis, c’est au foyer Belladone qu’Akemi vit. Chaque jour toujours plus confiant, il y apprend à tisser des relations saines avec d’autres jeunes en difficulté. Et même s’il garderait toujours sa part de singularité, il fait en sorte de vivre comme une personne normale. Avec toujours l’océan, quelque part dans son champ de vision.
Pseudonyme : Ifi
Âge : 21 ans
Comment es-tu arrivé ici : : Taupe site  
Commentaire :  Aimons-nous ♥♥    
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Espoir H. Nūn
Fondatrice - Chaton Mignon ♥
Messages : 305
Date d'inscription : 28/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Jan - 1:06
Bienvenue ! J'adore le début de ta fiche
Je m'occuperais de toi, alors n'hésite pas si tu as la moindre question !
Bon courage et plein d'amour sur toi ♥


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aisling O'Sullivan
Louve Affamée ♥
Messages : 15
Date d'inscription : 04/12/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Jan - 10:54
Bienvenue à toi et bonne chance pour le reste de ta fiche :D !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cameron Bailey
Quetzal Attentive ♥
Messages : 95
Date d'inscription : 15/12/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Jan - 18:04
Bienvenue Akemi!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akemi Tanaka
Marlin Apathique ♥
Messages : 17
Date d'inscription : 15/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Jan - 22:28
Espoir : Rôooo ravie qu'elle te plaise. Merci à toi, ton amour me va droit au cœur Trop de mignonnerie ici c'est fou

Aisling : Merciii pour ton accueil


Cameron : Merci à toi aussi !! J'espère qu'on pourra se trouver un lien tous les deux. Ton vava est tellement cut !!!!


Ma fiche est terminée !!


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Espoir H. Nūn
Fondatrice - Chaton Mignon ♥
Messages : 305
Date d'inscription : 28/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Jan - 1:19
Oh Diantre, j'aime tellement ta fiche mon beau ! C'est vuuh, j'adore ton personnage et son histoire

Tout est bon pour moi, je te valide avec plaisir mon beau Marlin Apathique ♥

Si tu veux pas dormir sous les ponts
Fiche de Lien - Fiche de RP
Demandes de liens - Demandes de RP
Une messagerie pour que tes camarades puissent te joindre

Amour sur toi ♥


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Filets de maquereaux sauce crème à l'ail
» Il faut vivre.
» DARLING petit bichon facile à vivre (78) ADOPTE
» L'art de bien vivre à Versailles [PV Henriette d'Angleterre]
» Etiquette et savoir vivre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Be Good :: Little Weird Stories :: Un peu de toi, un peu de moi ♫ :: Présentations Validées-
Sauter vers: