Revenir en haut Aller en bas
Be Good
Bonjour mon petit loup et bienvenue sur Be Good !
Ici nous sommes NC-18, car le H/Y/Y et la violence sont autorisés.
Néanmoins, si tu décides tout de même de t'inscrire en étant mineur, tu seras responsable de tout ce que tu pourras lire et écrire en ce lieu.
Alors n'oublie pas, et plein d'amour sur toi ♥

 :: Le Monde Extérieur :: Galway :: Espaces Verts Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Laisse-moi douiller en silence - Feat Maely [X]

avatar
Siobhan MacFarlane
Jument Fougueuse ♥
Messages : 33
Date d'inscription : 14/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Nov - 22:32
En ce temps presque hivernale, la nuit était tombée depuis bien longtemps.
Les élèves avaient mangé et beaucoup avaient regagné leur chambre.
Par chance, ce soit Siobhan n'était pas de service et pouvait se reposer tranquillement dans sa chambre. Sauf que c'était Siobhan. Le genre de personne qui ne tient pas en place et qui bouge même quand elle peut glandouiller. Le temps était clair ce soir et au vu du froid, les alentours allaient être presque déserts.

Elle regarda sa montre. 21H08. Parfait pour une petite course.

La brune se prépara en enfilant un jogging, une brassière de sport et une veste assez légère. Elle mit une veste plus épaisse et un foulard dans son sac à dos. Au cas-où elle décide de marcher avant de rentrer.

Elle ferma sa porte, traversa les couloirs pour finalement sortir du foyer. Enfin.
Le froid sec agressa son visage et se faufila entre ses vêtements, la faisant ainsi frissonner… tout en lui donnant d'autant plus envie de courir.

La surveillante mit son casque et ne se fit pas prier pour commencer sa course, commençant par des foulées assez amples mais lentes et bien moins fatigantes que le petit trottinement. L'air frais claqua sur sa peau bientôt réchauffée par ses muscles qui produisaient de la chaleur sous l'effort. Sa queue de cheval se balançait au rythme de ses foulées et bientôt, elle ouvrit sa veste pour découvrir des abdos d'autant plus développés sous l'effort. Chose dont elle était fier ; elle avait bossé pour les avoir !
Il en était de même pour le reste de sa musculature qu'elle entretenait quotidiennement afin de ne rien perdre.

Elle passa par des rues de moins en moins fréquentées, évitant celles où se trouvaient les magasins. Siobhan garda la même allure tout le long pour finalement prendre la direction du parc pour faire ses étirements. Elle couru jusqu'à la place de verdure et passa le portillon pour poser ses affaires sur un banc. A cet endroit, elle étira principalement le bas de son corps en grimaçant légèrement lorsqu'elle sentait que ça tirait un peu trop.
Le parc était très peu illuminé et sa silhouette se devinait à peine dans l'ombre de la nuit. Tant mieux dans un sens, elle ne voulait pas très dérangée.
Dès qu'elle eu terminé, elle reprit son sac et attacha sa veste à sa taille avant de reprendre sa course d'un pas un peu plus tranquille.

Son regard ainsi que ses pensées se perdirent dans l'ambiance à la fois inquiétante et intéressante de ce lieu en pleine nuit. Mais elle fut bien vite extirpée de sa rêverie lorsqu'elle senti son téléphone vibre dans la poche de son jogging. Elle le sortit et la lumière blanche de son appareil illumina son visage rosie par l'effort. Elle commença à lire le début du message qu'on lui avait envoyé avant de sentir quelque chose heurter son pied. La brune n'eut pas le temps de se rattrapa et tomba dans le sable en étouffant une sorte de cri peu audible. Elle put clairement sentir le sol brûler sa peau en atterrissant sur ce dernier et sa cheville « claquer » en une douleur vive.

Elle resta alors quelques secondes sur le sol, serrant les dents au moment où elle décida de se relever. L'écossaise tenta de s'appuyer sur sa cheville endommagée mais comprit que c'était peine perdu. Elle clopina alors jusqu'au banc le plus proche et s'assit en soupirant de soulagement.

« P'tain sa mère »

Elle douillait, clairement.

Elle resta ainsi de longues minutes avant de finir par entendre quelqu'un arriver derrière elle. La brune remit alors sa veste à la hâte pour cacher ses brûlures, grimaçant néanmoins au contact du tissus sur sa chair abîmée.
La jeune femme se tourna simplement et fixait la silhouette qui approchait, ne la reconnaissant pas sur le coup. Elle plissa les yeux mais l'absence de lumière artificielle n'aidait pas. Mais qu'elle conne d'être sortie seule. Dans le doute, elle se prépara mentalement à exécuter l'une de ses techniques d'auto défense.

Elle ne laissa cependant rien paraître et se contenta de demander -une fois la personne assez proche.

« Vous cherchez quelque chose mademoiselle ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maely Maeda
Franche Marabout ♥
Messages : 23
Date d'inscription : 17/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Nov - 22:59
Maely avait toujours adoré la nuit, l’ambiance qui se dégageait sous le ciel noir et étoilé. Elle avait l’habitude de déambuler dans les quartiers de sa ville et de se repérer à la moindre pierre, au moindre arbre pour retrouver son chemin.
C’est pourquoi elle n’avait pris aucune lampe pour sortir en douce du foyer. Elle avait besoin de boire un coup en bar et elle n’avait aucune envie de respecter les horaires trop restrictifs à son goût du foyer.

Elle avait pris un passage dérobé, bien caché mais aussi très dangereux, elle avait failli finir dans un lac poisseux mais elle s’était rattrapé à temps, finissant quand même bien décoiffée. Sur le chemin elle avait épousseté ses vêtements en dessous un lampadaire, vérifier qu’elle n’avait aucune tâche suspecte étant son but principale.
Enfin bref, cela ne se voyait pas, tant mieux, elle recoiffa tant bien que mal sa tignasse et se dirigea vers le bar.

Malheureusement, ce n’était pas son quartier ici, elle ne se retrouva pas aussi facilement que prévu dans le bar. Tournant en rond, revoyant les mêmes buissons, les mêmes bancs, la rousse finit par allumer une cigarette pour tenter de se détendre. Elle tourna bien une demi-heure avant d’enfin voir quelqu’un au loin. Cette personne, elle la béni intérieurement.
En tenue de jogging, la jeune fille devant elle devait connaitre le coin, on ne s’aventurait pas dans le noir comme ça à moins d’être… Maely….

L’inconnue était légèrement vêtue, probablement parce qu’elle se réchauffait rapidement à courir. Ou alors elle était vraiment du coin et avait l’habitude de ce froid que Maely n’appréciait pas vraiment. La preuve en était, là où l’inconnue portait une petite veste légère, la rousse portait un manteau d’hiver noir. Et dire qu’on n’était pas encore au cœur de l’hiver, cela la rendait triste.

Revenons à nos moutons, enfin, à notre fille. Maely s’approchait sans discrétion derrière la jeune fille. Elle glissa une mèche de cheveux derrière son oreille et saisit la clope entre ses doigts.
Lorsque l’inconnue se retourna, la rousse s’arrêta et la fixa.
Le peu de lumière ne lui permettait pas vraiment de bien la distinguer mais le peu qu’elle en voyait lui plaisait bien.

« Vous cherchez quelque chose mademoiselle ? »

Mademoiselle… C’était un peu vieux jeu tout ça. Enfin, elle ne semblait guère plus vieille qu’elle mais les ténèbres de la nuit pouvaient être trompeurs.

« Je cherche les bars du centre-ville et… comme vous pouvez le constater… j’en suis bien loin… »

La jeune fille usa de sa voix désabusée mais claire, elle n’était pas du genre timide à parler dans sa barbe.

« Pouvez-vous m’indiquer le chemin ? »

La jeune fille glissa ses mains dans ses poches non sans poser sa clope entre ses lèvres, fixant l’inconnue du regard l’air indéchiffrable, elle attendait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Siobhan MacFarlane
Jument Fougueuse ♥
Messages : 33
Date d'inscription : 14/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Déc - 14:41
Elle put commencer à distinguer les traits d'une personne jeune et… étrangement familière.

« Je cherche les bars du centre-ville et… Comme vous pouvez le constater… J'en suis bien loin... »

Ah ça pour être loin, en effet. A se demander même comment elle s'était débrouillée pour se retrouver ici.
La brune leva les yeux au ciel de manière faussement amusée.

« Pouvez-vous m'indiquer le chemin ? »

Ouch. Deuxième vouvoiement. Ca lui faisait prendre un sale coup de vieux. Surtout venant d'une si jeune -et du peu qu'elle avait pu en voir- si charmante demoiselle.

Même si d'un côté, elle ne disait clairement pas non pour l'accompagner dans un bar… De l'autre elle doutait fortement que sa cheville tienne le coup. Siobhan pinça ses lèvres durant sa réflexion pour finalement les ouvrir et prononcer ces mots qu'elle regrettera certainement prochainement.

« Oh bien-sûr il n'y a pas de soucis ! Ca te déranges d'attendre que j'roule ma clope vite fait ? »

Elle espérait clairement qu'un miracle se produise et que d'une matière ou d'une autre sa cheville ne pose aucun problème.

Suite à son approbation, Siobhan l'invita d'un signe de tête à venir s'asseoir à côté en attendant qu'elle fasse son affaire et sorti une trousse de son sac. Lorsqu'elle l'ouvrit, elle fit en sorte de ne pas montrer le petit pochon un poil illégal au fond et prit uniquement son tabac, un filtre et des feuilles.
Elle prit le filtre bord de sa bouche et plaça le tabac sur sa feuille. Toujours le petit objet entre ses lèvres ses lèvres pulpeuses, elle s'adressa à la jeune fille.

« Quitte à faire un bout de trajet ensemble, ce serait mieux de savoir nos noms respectifs d'ailleurs non ? Pour ma part c'est Siobhan. »

Elle posa un très rapide regard vers elle en attendant qu'elle se présente à son tour avant de reporter son attention sur sa clope. Elle termina d'étirer et de rouler le tabac pour ensuite y déposer le filtre. L'écossaise roula une dernière fois entre ses doigts visuellement habitués à exécuter cette tache. Elle porta la cigarette à ses lèvres, lécha délicatement le bord de la feuille et la referma. Le tout avant de tasser à l'aide du bout en plastique de l'une de ses baskets.
Siobhan se redressa.

« It's good »

Elle rangea ses affaires et sortit sa plus grosse veste pour la mettre par dessus.
Elle redoutait déjà le fait de se lever.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maely Maeda
Franche Marabout ♥
Messages : 23
Date d'inscription : 17/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Déc - 12:59
Maintenant qu’elle était plus près cela se confirmait, l’inconnue pouvait parfaitement être une camarade de classe. Elle était jeune et vraiment mignonne. Maely avait de la chance dans son malheur, peut-être pourrait-elle jouer au loto au passage ?

L’inconnue se mit à lever les yeux aux ciels d’une façon très exagérée, cela fit sourire la rousse, pas du tout surprise que son déboire amène ce type de réaction. Sa question pour le chemin suscita un moment de silence entre deux, la jeune fille en profita pour tirer sur sa cigarette l’air indéchiffrable. Etait-elle aussi perdue qu’elle au final ?

« Oh bien-sûr il n'y a pas de soucis ! Ca te déranges d'attendre que j'roule ma clope vite fait ? »

Ah non, visiblement le temps d’attente venait du fait qu’elle souhaitait venir avec elle. Souriante, Maely fit non de la tête. Si cela signifiait une jolie compagnie elle n’allait certainement pas dire non. Bon, par contre elle marchait vraiment très lentement pour une joggeuse, la rousse était surprise.
Toutes deux assises sur le banc, la jeune fille détourna le regard alors que l’inconnue fouillait dans son sac mais revint rapidement dessus quand elle entendit le bruit caractéristique du roulage de clope. Elle adorait regarder les gens s’affairer sur leurs clopes, elle trouvait ça tellement sexy…

« Hum… Moi c’est Maely… Enchantée Siobhan. »

Une main dans les cheveux, son coude reposant sur ses genoux, l’autre tenant sa clope qu’elle fumait doucement, Maely avait le regard fixé sur les gestes adroits de la jolie brune. La jeune fille avait un nom original, la rousse se demandait bien d’où cela venait mais se tut, elle n’allait pas commencer avec ses questions inutiles.
On lui avait trop souvent répété qu’elle était bien trop curieuse.
Au top de Siobhan, la jeune fille se hissa sur ses pieds d’un mouvement souple puis s’étira longuement en attendant sa future camarade de beuverie.

« Bon, voyons donc à quel point je me suis paumée ! »

En souriant de sa propre bêtise, la rousse se tourna vers la brune pour la regarder. Elle avait hâte de la voir à la lumière de la ville, le noir entretenait le mystère mais gâchait aussi la beauté des gens.

« Tu as un bar de prédilection ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Siobhan MacFarlane
Jument Fougueuse ♥
Messages : 33
Date d'inscription : 14/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Déc - 21:10
Maely. Mh. Ce prénom lui disait quelque chose. Mais la douleur qui éreintait sa peau et le froid qui commençait à l'engourdir l'empêchait de réfléchir correctement et de trouver à qui ce prénom lui faisait penser.
Elle joua avec sa clope entre ses doigts et observa la jeune fille qui se leva souplement. Ses yeux ne purent s'empêcher de dessiner les courbes intéressantes de la demoiselles un instant qui lui parut bien trop court.

Elle lâcha un faible soupire en fixant le sol. C'était à son tour maintenant.

Siobhan posa sa main gauche sur le dossier du banc et appuya tout son poids dessus ainsi que sur sa jambe valide pour se mettre debout le plus souplement possible. Heureusement qu'elle faisait régulièrement du sport et entretenait suffisamment son corps pour ne pas avoir l'air d'une vielle qui se levait comme elle pouvait.

Elle serra cependant sa mâchoire en sentant une douleur enserrer sa cheville. Normalement elle avait sa bande pour la soutenir un minimum. Cependant…
Son regard se porta sur son accompagnatrice.
Elle ne pouvait pas avouer s'être ainsi vautrée devant une demoiselle qu'elle crevait d'envie de voir véritablement.

La brune risqua un petit pas vers l'avant, faisant tout les efforts du monde pour ne rien montrer et sortit son briquet. Elle plaça sa cigarette dans sa bouche et approcha le briquet en cachant le tout du vent. Elle l'alluma et tira quelques petites taffes pour l'allumer convenablement.

« Tu as un bar de prédilection ?»

Oh. Ca oui qu'elle avait un. Un bar bien sympathique, très « gay friendly » et avec un service plutôt agréable. Il y avait aussi ce petit bar gay où elle allait régulièrement mais… trop de chances de croiser l'une des demoiselles avec qui elle avait partagé une nuit plus ou moins agréable. Autant rester sur le premier choix.

« Ouais ! Y'en a un clairement pas mal à un petit kilomètre de là. Il n'est pas bien grand mais je le trouve très agréable. Et petit plus, c'est un bar gay friendly. 'Fin, petit plus si ça te concerne uniquement. »

Elle dit cela de manière très naturelle, absolument pas complexée de parler de ça. Après tout, ce ne devait pas être un sujet tabou. Même si au foyer, elle tenait à ce que son orientation ne se sache pas car elle savait ô combien ceci pouvait être un motif officieux de renvoi ou bien une source de blablatage pas forcément sympathique de la part des gamins. Mais à l'extérieur, c'était une toute autre affaire.

Elle tenta d'enclencher la marche, oubliant sa blessure avec cette petite prise de parole.
Une douleur poignante la ramena à la réalité lorsque son pied se posa un peu trop fort sur le sol et s'exprima avec une moue crispée et un son semblable à un couinement étouffé.
Pour la crédibilité on repassera.

Elle revint finalement sur sa décision.
Autant avoir l'air con une fois que de le rester tout le long.

Afin de dédramatiser la chose, elle dissimula sa mine crispée par une expression amusée en prenant énormément sur elle.

« Bon, on va faire comme si t'avais jamais c'te tête horrible que j'ai dû tirer. Quoique qu'avec cette obscurité t'as pas dû voir grand-chose… Fin bref. J'crois que j'me suis fait quelque chose tout à l'heure, je vais attendre d'être sortie pour voir avec la lumière de la rue »

Elle fit un petit pas en avant et continua ainsi, faisant ainsi avancer le duo lentement sur le chemin végétalisé du parc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maely Maeda
Franche Marabout ♥
Messages : 23
Date d'inscription : 17/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Jan - 10:32
Maely leva la tête vers les étoiles, admirant le ciel alors que sa future camarade de beuverie se levait de son banc. Elle attendit un peu et reporta son regard sur les courbes bien agréables de la demoiselle tout en profitant de la nicotine de sa cigarette qui commençait lentement à disparaitre sans qu’elle ne s’occupe d’elle… Un véritable gâchis !

Ses yeux se plantèrent dans ceux de la jeune fille alors qu’elle lui demandait pour le bar. Elle allait pouvoir s’amuser dans un bar ambiancé et pas le premier bar venu… C’était quand même cool de pouvoir compter sur la connaissance de quelqu’un d’autre.

Lorsqu’elle lui évoqua un bar gay friendly, son sourcil droit se haussa et un petit sourire s’étira sur ses lèvres. Ah, un petit soupçon de question ? Sa camarade voulait-elle connaitre ses penchants ou elle se faisait des films.
Maely pouvait choisir d’ignorer la possible question sous-entendue ou non. Ses yeux se tournèrent de nouveau vers le ciel, fermant les yeux quelques instants avant de dire :

« Ça ne me dérange absolument pas, je suis ouverte à toutes expériences. »

Expérience sexuelle ou expérience de bar ? C’était bien mal défini et elle en avait conscience alors que son regard replongeait dans celui de la jeune fille, l’air malicieuse.
Au moment où elle était en train de se dire que la soirée s’annonçait bien agréable, sa camarade eut une affreuse grimace qui se répercuta en une mine inquiète sur le visage de la rousse.

« Oh… Ha… Tu veux que je t’aide à rentrer quelque part plutôt… ? Le bar c’est peut-être un peu… risqué ? »

La compagnie était agréable, oui, cela ne la dérangeait pas d’aller prendre un verre chez la demoiselle plutôt que dans un bar. Elle était prête à y renoncer avec cet échange. Enfin, il fallait pour cela voir ce qu’en dirait l’intéressée.
En attendant, elle continua le petit bonhomme de chemin avec la miss qui clopinait à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Laisse moi t'aider - Feat Ariel
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» Laisse la force te guider [libre]
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile.. | Asher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Be Good :: Le Monde Extérieur :: Galway :: Espaces Verts-
Sauter vers: