Revenir en haut Aller en bas
Be Good
Bonjour mon petit loup et bienvenue sur Be Good !
Ici nous sommes NC-18, car le H/Y/Y et la violence sont autorisés.
Néanmoins, si tu décides tout de même de t'inscrire en étant mineur, tu seras responsable de tout ce que tu pourras lire et écrire en ce lieu.
Alors n'oublie pas, et plein d'amour sur toi ♥

 :: Notre Petit Chez Nous ! :: Nourris toi de fourmis et grandis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Insomnie quand tu nous tiens - Ft. Siobhan [X]

avatar
Alix Duval
Lionne Insaisissable ♥
Messages : 35
Date d'inscription : 07/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Nov - 22:24
Insomnie quand tu nous tiensFt. Siobhan ♥Il était un peu plus d'une heure du matin et le silence régnait dans l'établissement. Ou presque. De légers bruits de pas étaient perceptibles et faisaient légèrement grincer le parquet au sol. Ce n'était évidemment pas une heure pour se balader dans les couloirs du pensionnat, et ça Alix le savait très bien.
La jeune fille n'arrivait pas à trouver le sommeil. elle n'était pas fatiguée, elle réfléchissait trop et avait besoin de se dégourdir les jambes. Pour elle, c'étaient des raisons plus que suffisantes pour se permettre une petite balade dans le couloir. De toute manière ça ne gênait personne. Elle ne faisait pas de bruit et il n'y avait pas un chat, donc il n'y avait pas de soucis à se faire. La brune faisait souvent de l'insomnie, elle avait énormément de mal à s'endormir le soir. La plupart du temps, elle lisait un bouquin, écoutait de la musique ou rêvassait. Mais ce soir elle avait besoin de bouger.

Alix aimait bien marcher la nuit, c'était agréable. Le silence avait quelque chose de réconfortant et de serein. Elle regardait le ciel étoilé par la fenêtre, laissant son esprit vagabonder parmi les astres. Et puis, le meilleur restait la température ambiante. Il faisait toujours un peu plus frais la nuit et la brune trouvait la température idéale, bien qu'elle était dans une tenue un peu légère. Elle portait un short gris qui lui arrivait un peu au dessus des genoux, un débardeur de la même couleur et un sweat-shirt à moitié mit sur son dos. Elle avait l'air un peu débraillée, sans compter sa coupe de cheveux approximative. Mais bon, ça lui donnait un petit air sauvage assez séduisant.
De toute manière la jeune fille n'était pas de nature pudique, loin de là. A vrai dire elle s'en foutait pas mal du regard des autres, tant qu'elle faisait ce qui lui plaisait. Et puis de toute manière il n'y avait personne à cette heure là.
Ou presque.

Une silhouette apparue devant qui s’arrêta nette, un peu surprise de croiser quelqu'un à cette heure ci de la nuit. Cependant elle ne paniqua pas: dans ces conditions de flagrant déli, il fallait toujours faire comme si tout était parfaitement normal. C'est pourquoi elle lança avec bonne humeur et un grand sourire:

"Bonsoir !"

Du Alix tout craché.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Siobhan MacFarlane
Jument Fougueuse ♥
Messages : 33
Date d'inscription : 14/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 20 Nov - 18:18
Siobhan sorti de sa chambre en bougonnant.
Pour une fois qu'elle aurait pu avoir une soirée tranquille.
La semaine dernière on lui avait assuré que ce soir, quelqu'un allait surveiller les p'tits monstres à sa place, mais il s'était avéré que la personne en question s'était désistée il y a tout juste une ou deux heures… A la fin du service de la brune.
Rah. Si seulement on avait pu éviter de lui faire avoir de faux espoirs.

M'enfin. C'était la vie.

Elle ferma sa porte à clef et rangea celle-ci dans la poche de son sarouel. Après un énième soupire elle s'avança dans les couloirs silencieusement grâce à Vans. Elle fit le tour des étages desquels elle s'occupait et signalait le couvre-feu dans toutes les chambres en s'assurant que tout ce petit monde soit rentré à temps et surtout… ne ressorte pas.
Ca c'était souvent le plus compliqué.
Entre les petits voyous qui allaient faire leurs petites affaires, les jeunes gens qui se rejoignaient dehors pour passer du « bon temps » et ceux qui allaient simplement aux toilettes, ce n'était pas une tache facile. Même si le calme était parfois inquiétant.

Ce n'était pas le cas ce soir-là. Au contraire. A croire que tout le monde c'était donné le mot.
Il y avait au moins l'avantage qu'elle ne s'ennuyait pas. Même si elle devenait chaque fois un peu plus irritable.

Elle fouillait un peu sur son téléphone quand elle passa dans l'un des couloirs et releva brusquement la tête en devinant quelqu'un au bout de celui-ci. Elle cru reconnaître une silhouette et plissa les yeux pour voir si elle remarquait qui était la personne. Celle-ci s'arrêta net et Siobhan cru un instant qu'elle allait s'enfuir en faisant demi tour. Non ? Tant mieux. Elle n'aurait pas à lui courir après.

La surveillante s'approcha donc d'un pas un peu plus rapide et reconnu alors Alix, une adolescente qui n'était pas du genre à créer de problème. Ou tout du moins pas qu'elle ne sache. C'était un bon point.

Elle ouvrit la bouche pour la réprimander quand elle fut coupée par un « bonjour » très enjoué de la demoiselle. Elle resta bouche bée de surprise et haussa un sourcil.

« ...Salut ? »

Anyway. Ce n'était pas le sujet. Elle reprit immédiatement avec un peu plus de sérieux.

« Que fais-tu dans les couloirs à deux heures et… » Elle observa rapidement la jeune fille « ...dans une tenue pareille ? »

Après réflexion, ce devait simplement être son pyjama. Mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alix Duval
Lionne Insaisissable ♥
Messages : 35
Date d'inscription : 07/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Nov - 22:50
Insomnie quand tu nous tiensFt. Siobhan ♥
Plus la silhouette avançait, plus Alix reconnaissait la jeune femme, malgré les ténèbres de la nuit. Il s'agissait de Siobhan, une des surveillantes de l'établissement. La brune ne lui avait jamais vraiment adressé la parole, de plus, étant une élève plutôt calme et pas perturbatrice, elle n'avait jamais eu de problème de comportement.
Cependant, il allait bien falloir qu'elle justifie sa présence ici. D'ailleurs la question ne tarda pas à sortir de la bouche de son aînée, visiblement surprise. Alix réfléchit un instant. Pourquoi est-ce qu'elle était là déjà ? Ah, oui, c'était évident.

"Je n'arrive pas à dormir."

Son sourire avait disparut. Elle parlait d'un ton neutre, presque un peu triste. Pour être honnête, ses insomnies avaient plus tendance à l'énerver qu'autre chose. Pourquoi ne pouvait-elle pas être comme tout le monde, à fermer les yeux et à s'endormir ? Pourquoi fallait-elle qu'elle passe une heure à réfléchir aux questions existentielles de la vie, sans réussir à trouver le sommeil ? Pourquoi fallait-elle qu'elle se réveille tout les matins, avec des cernes énormes ? Ca la fatiguait, dans tout les sens du termes. Elle aimerait bien pouvoir trouvé le sommeil et la paix.
Alix chassa ses idées noirs et essaya de se calmer. Ce n'était pas le moment de maudire son sort. De toute manière Siobhan lui avait posé une autre question. Concernant sa tenue, cette-fois ci. Alix ne comprit pas tout suite, et leva un sourcil d'un air interrogateur. Puis elle baissa la tête pour regarder sa tenue. En effet, ce n'était peut-être pas des vêtements adéquats pour une ballade nocturne.

"Ah ! Oui. En effet."

Elle afficha une mine un peu gênée avant de rire doucement. Son air un peu éteint ayant disparu pour retrouver un peu plus de gaieté. Elle était toujours comme ça, Alix. Quand elle était seule, elle était plutôt triste ou songeuse, mais dès qu'il y avait quelqu'un elle se reprenait et affichait un air enjoué et malicieux.
Mais comme elle était actuellement fatiguée, ses sauts d'humeurs étaient plus fréquents, plus imprévisible aussi. Sans compté le fait qu'elle parlait sans réfléchir spécialement, et était d'une honnêteté déconcertante.

"Mais j'ai chaud. Enfin...peut-être pas aux pieds." Elle se reprit, comme pour changer de sujet. "Et vous, que faites-vous ici ?"

Ce n'était peut-être pas la meilleure question à poser, surtout que la seule qui n'avait rien à faire ici, c'était elle. La surveillante devait sûrement faire le tour des chambres pour vérifier le couvre feu. Chose qu'Alix se rendit compte après avoir posée sa question. Mais comme mieux valait tard que jamais, elle enchaîna:

"Tu fais le tour des dortoirs ? Je peux t'accompagner ?"

L'étudiante alternait entre le tutoiement et le vouvoiement, à ses yeux ça n'avait pas réel importance.  A ce moment là, elle regardait Siobhan avec considération, priant pour qu'elle accepte sa présence. Elle avait terriblement besoin de s'occuper et avait bien envie de rester avec elle. Alors elle attendait sa réponse, les yeux pleins d'espoirs.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Siobhan MacFarlane
Jument Fougueuse ♥
Messages : 33
Date d'inscription : 14/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 23 Nov - 21:14
Elle l'écouta en haussant un sourcil. L'ado n'arrivait juste pas à dormir ? Et bien tant mieux dans un sens ! Au moins elle n'aurait pas à se battre à moitié pour la faire regagner son lit ou l'empêcher d'aller faire des conneries. Cependant, son changement de ton lui parut étrange, comme si elle avait appuyé sur un mauvais bouton qui l'avait faite passer de « joyeuse » a… sans émotion ? Ou comme si Sadness avait prit la place de Joy.

Tu t'égares Siobhan...

Elle se reprit simplement et eut seulement la fin de sa phrase. Peut-être pas aux pieds ? Comment ça ? La brune se contenta d'un petit sourire pour faire croire qu'elle avait suivit.

Sa question par contre la surprit. Et elle le montra en haussant les sourcils et voulu lui répondre mais la jeune fille ne lui laissa pas le temps et la questionna une nouvelle fois. En la tutoyant cette fois. Tant mieux ! Elle avait l'impression de se faire vielle à force d'entendre des vouvoiements. Et de répéter aux gamins de la tutoyer devenait quelque peu… agaçant. Clairement.
Elle dû cependant faire un effort pour ne pas gagatiser devant les petits yeux de biches que lui fit Alix suite à sa demande et se contenta de rouler des yeux de manière faussement agacée.

« Boh, si tu veux y'a pas de soucis. De toute façon si t’arrives pas à dormir, ça servira à rien que j'te force à retourner dans ta chambre » Elle marmonna pour elle-même « au contraire »

Comme beaucoup de personne, Siobhan a été et est toujours victime d'insomnie. Elle était bien placée pour savoir ce que cela faisait au moral ET à l'organisme. Autant essayer d'occuper la demoiselle en attendant que le sommeil arrive -s'il se décide à se pointer avant la fin de la nuit.

La surveillante reprit sa marche en invitant Alix à la suivre d'un signe de la main. Durant quelques secondes elle réfléchit à un sujet de conversation avant de finalement éviter de se prendre la tête et lui demander tout naturellement.

« Dis-moi, j'me souviens plus, t'es en quelle classe déjà ? »

Alors oui, il y avait clairement mieux comme sujet de conversation, mais c'était parfois comme ça que commençaient les discussions passionnantes ! Et avec beaucoup de chances aussi. Et d'espoir aussi. M'enfin. Il n'y avait qu'à voir ce que ça allait donner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alix Duval
Lionne Insaisissable ♥
Messages : 35
Date d'inscription : 07/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 25 Nov - 22:33
Insomnie quand tu nous tiensFt. Siobhan ♥Un sourire satisfait se dessina sur le visage d'Alix lorsque la surveillante accepta. Tant mieux ! Elle avait trouvé une occupation pour sa nuit et c'était une bonne chose. Mieux valait ça que de se faire renvoyer dans sa chambre. Elle se serait sans doute de nouveau éclipsée de toute manière. Ca ne servait à rien de lutter contre ses insomnies, elle l'avait bien comprit.
Siobhan commença à avancer et la brune la suivit. La tête un peu ailleurs, regardant les étoiles par les fenêtres du couloir. Une question de son aînée la tira de ses pensées. Elle lui répondit calmement.

"Je suis en première année de niveau 3. En maths."

Souvent, quand elle disait qu'elle étudiait les mathématiques, cela surprenait les autres. Alix ne savait pas trop pourquoi, mais visiblement ce n'était pas une des matières les plus appréciée. Pourtant la brune adorait ça. Elle avait toujours eu des facilités dans les matières un peu scientifiques, mais la physique ou la biologie la gonflait plus qu'autre chose. Elle ce qu'elle aimait, c'était ce côté abstrait mais parfaitement rigoureux et logique des maths. Elle aimait s'attaquer à des problèmes, voyant cela comme une énigme à résoudre. C'était une vision peut-être un peu particulière des choses, mais elle s'en fichait. L'important était qu'elle fasse quelque chose qui lui plaisait (ou du moins qui ne lui déplaisait pas) et c'était tout ce qui comptait.

"Et toi ? Pourquoi venir bosser ici ?"

C'était une question qui intéressait vraiment la jeune fille. Elle qui n'avait absolument aucune idée de son avenir, ne savait pas ce qu'elle ferait, ni même ce qu'elle avait envie de faire. Réfléchir au futur lui faisait toujours un peu peur. Imaginer son avenir avait quelque chose de vertigineux. Alors elle ne le faisait pas, et se contentait de vivre au jour le jour, son petit côté je-m-en-foutisme reprenant largement le dessus.
Mais il fallait bien se rendre à l'évidence: le temps passait de plus en plus vite. A un moment donné, il faudra bien prendre une décision. Alix ne savait pas si elle allait rester ici quand elle aurait finit ses études, au foyer ou à Galway, voir même dans le pays. Peut-être qu'elle partirai. Mais pour partir où ? Là était toute la question. Pour l'instant elle était ici car c'était le seul endroit qui lui semblait acceptable, mais allait-elle stagner là définitivement ?

Alors le point de vue de Siobhan comptait pour elle. Peut-être que ça l'aiderait à se faire des idées, ou  prendre une décision. Peut-être qu'en adoptant une autre vision des choses, une autre vision de la vie ici, elle pourrait avoir un déclic ? La brune n'en avait aucune idée, mais ça ne coûtait rien d'essayer. Et puis dans le fond, ça lui faisait peut-être du bien aussi, de parler indirectement de ça à quelqu'un.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Siobhan MacFarlane
Jument Fougueuse ♥
Messages : 33
Date d'inscription : 14/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Déc - 14:02
Ouch. Math. Y'en a qui avait du courage.
Pour sa part, Siobhan a été bien contente de pouvoir se débarrasser de cette matière tout droit issue des enfers.
Même si elle comprenait parfaitement que certains puissent l'apprécie.
Pour ceux qui s'en sortaient un minimum c'était une énigme à résoudre à chaque nouvelle formule à appliquer.
Elle se contenta cependant de hocher la tête afin de lui faire savoir qu'elle l'écoutait.

« T'as bien du courage »

Lorsqu'Alice posa sa question, l'écossaise marqua un léger temps d'arrêt, surprise qu'elle si posée ainsi.
Une multitude de raisons s'offrit à elle.
Car si elle faisant ce boulot, ce n'était pas que pour gagner de l'argent. Mais pour « rendre » ce qu'on lui a donné lorsqu'elle a elle-même été dans un foyer dans sa jeunesse. Et puis… changer de pays était aussi une façon pour elle de ne plus jamais croiser son père adoptif. Elle ne voulait pas savoir il pourrait réagir après temps de temps sans l'avoir vue…
Un frisson parcourut son échine à cette pensée. Non, décidément, elle ne voulait même pas non plus y penser.
Elle se reprit rapidement et se tourna vers l'adolescente.

« Hum… j'dois admettre que je n'ai pas de raison spécifique et que je ne tiens pas non plus à rester là-dedans en particulier. Je cherchais juste un boulot en attendant de pouvoir me faire publier en espérant pouvoir un jour vivre de mes écrits »

Elle entendit des rires dans une des chambres collectives et attendit de passer devant pour toquer à la porte et l'entrouvrir.

« Cht ! » lâcha-t-elle sur un ton autoritaire « Si vous restez éveillés, faites au moins en sorte qu'on ne vous entende pas »

Elle attendit qu'ils se calment et acquiescent pour fermer la porte et reporter son attention sur l'adolescente.

« Pourquoi cette question ? Et d'ailleurs, tu sais déjà ce que tu veux faire après tes études ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alix Duval
Lionne Insaisissable ♥
Messages : 35
Date d'inscription : 07/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Déc - 12:21
Insomnie quand tu nous tiensFt. Siobhan ♥
Siobhan expliqua à Alix qu'elle cherchait juste un boulot en attendant de pouvoir se faire publier. En entendant ses mots, l'intérêt d'Alix grimpa en flèche et elle regarda la brune avec un grand sourire. Ainsi la surveillante écrivait ? Mais c'était tout bonnement génial ! La jeune fille était de nature curieuse, et se demandait bien quel genre de livre Siobhan pouvait écrire.
Elle voulut lui demander mais fut interrompue par des bruits et des rires provenant de l'une des chambres. La surveillante réagit immédiatement en ordonnant aux jeunes pensionnaires de faire un peu moins de bruit, voir pas du tout. Alix songea que devoir surveiller un pensionnat comme celui-ci ne devait pas être de tout repos, et que Siobhan avait bien du courage.

Celle-ci lui posa alors quelques questions ce qui laissa la jeune fille un peu songeuse. Elle ne savait pas quoi répondre parce qu'elle ne savait pas quoi faire. Partir ? Rester ? Peut-être. Mais comment occuperai-t-elle ses journées ? Qu'est-ce qu'elle ferait ? Elle ne savait pas. Elle se contenta donc d'hausser les épaules.

"Hm...Je t'ai posé la question par simple curiosité. Peut-être pour me donner des idées aussi. Je n'ai absolument aucune idée de quoi sera composé mon futur."

Elle afficha un sourire comme pour dédramatiser la situation. Après tout ce n'était pas si grave, elle avait encore du temps.
Alix décida qu'elle avait assez parlé d'elle, trois phrases à son sujet étaient largement suffisant. Elle n'aimait pas spécialement converser à son sujet. Elle préférait parler des autres ou du mode extérieur en général, mais détestait l'introspection. Enfin...elle pouvait parler de ce qu'elle aimait ou de sa vision des choses sans problèmes. Mais dès qu'il s'agissait de son passé ou de son futur, de ce qu'elle ressentait, de ses problèmes...il n'y avait plus personne.
La jeune fille en profita pour rediriger la conversation vers ce qui l'intéressait. Peut-être d'ailleurs que Siobhan n'avait pas spécialement envie de lui en parler mais qu'importe, qui ne tentait rien n'avait rien.

"D'ailleurs... je peux te demander quelle genre de chose tu écris ? Ca m'intéresse, je trouve ça vraiment cool."

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Siobhan MacFarlane
Jument Fougueuse ♥
Messages : 33
Date d'inscription : 14/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Déc - 22:19
Oh.
Les jeunes qui ne savaient pas quoi faire étaient devenus une affaire courante. Chose normale. On leur demandant de plus en plus tôt de s'orienter dans quelque chose qui définirait leur vie future.
Elle s'apprêtait à répondre quelque chose pour la rassurer quand elle reprit la parole, ne lui laissant ainsi pas le temps de placer ses dires.

"D'ailleurs... je peux te demander quelle genre de chose tu écris ? Ca m'intéresse, je trouve ça vraiment cool."

Oh. Ca elle ne s'y attendais pas, elle ne pensait pas que cela allait intéresser. Bien que la lecture chez le jeune soit quelque chose d'assez important mine de rien.
Elle remonta les manches de son sweat, dévoilant ainsi ses tatouages.

La brune leva un instant les yeux en direction du plafond, comme si elle cherchait comment formuler sa réponse.

« Oh oui t'en fais pas ! De toute manière si j'écris c'est pour être lue, du coup je peux parler dessus sans problème ! »

Elle lui décrocha un petit sourire chaleureux

« Ceci dit… J'ai plusieurs écrits en court. Un post-apo surnaturel, du médiéval fantastique et quelques petites nouvelles sur les joies et les malheurs de la vie de tout les jours. J'ai quelques nouvelles terminées et je me concentre pas mal sur le Médiéval Fantastique, parce que c'est celui qui a le plus de potentiel et de chance d'être publié »

L'écossaise arriva à la fin d'un couloir qui menait sur les escaliers pour monter sur les étages précédents – qu'elle avait déjà fait. Elle prit alors la liberté de se diriger vers ses derniers et de s'asseoir tranquillement.

« J'écris aussi pour les ados et jeunes adultes. J'ai donc l'avantage en étant ici d'avoir beaucoup de personnes qui peuvent me donner des avis étant donné que c'est à ce public que je m'adresse. Même si j'avoue ne pas avoir encore trouvé quelqu'un »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alix Duval
Lionne Insaisissable ♥
Messages : 35
Date d'inscription : 07/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Déc - 16:05
Insomnie quand tu nous tiensFt. Siobhan ♥
Alix écoutait Siobhan tout en marchant, sans vraiment se soucier d'où elles allaient ni même de ce qu'elles faisaient exactement. Elle était juste pendue à ses lèvres, impatientes d'en savoir plus. Elle apprit que la surveillante écrivait plusieurs types de nouvelles, allant du surnaturel au médiéval, passant par des nouvelles aux contextes un peu plus réalistes. Alix acquiesça en silence, songeant que c'était bien d'être diversifiée. C'était toujours important d'avoir plusieurs flèches à son arc. Toucher un peu à tout était plus une force qu'autre chose.

Les deux jeunes femmes arrivèrent à un escalier, au fond du couloir, qui donnait sur l'étage supérieur. Alix pensa qu'elles allaient monter, mais Siobhan prit la liberté de savoir sur les marches. Alix elle resta débout, préférant rester en face d'elle pour l'écouter.
La jeune brune s'étonna d'ailleurs de savoir qu'elle n'ai encore trouvé personne pour lire ses romans et lui donner un avis. Pourtant dans le pensionnat, il devait y avoir pas mal de monde qui s'intéressant à la littérature. En tout cas, cela lui donna une idée.

"J'aimerai bien les lire, à l'occasion. Ca occupera mes nuits, à défauts de traîner dehors."

Elle sourit en faisant allusion à son escapade nocturne. D'ailleurs elle avait bien fait finalement, de sortir un peu prendre l'air. Elle avait trouvé quelqu'un d'intéressant et de quoi s'occuper. Alix détailla d'ailleurs Siobhan, songeuse. Elle remarqua alors les tatouages encrés sur ses avants bras. Une lueur de curiosité apparue dans ses prunelles grises. Les dessins lui firent penser aux motifs aztèques, ou même d'ancienne civilisation. C'était beau.

"Oh, tu as des tatouages."

Interaction aussi utile que si Alix s'était tout à coup écriée qu'il faisait nuit, ou qu'elle avait les cheveux bruns. Mais qu'importe, elle n'était pas du genre à se prendre la tête et disait ce qui traversait son esprit. Même si c'était complètement trivial.
D'ailleurs son émerveillement sur les avants bras de la surveillante ne dura pas longtemps, il disparut même aussi vite qu'il était venue, comme si elle ne l'avait jamais énoncé. Alix avait retrouvé un air plus calme et plus songeur, elle repensant à l'écriture.

"En tout cas, je trouve ça cool si tu as une passion comme l'écriture."

Passion. Hobbies. C'était le genre du mot qui sonnaient creux dans sa tête. Aussi loin qu'elle s'en souvienne, elle n'avait jamais eu la moindre passion pour quoique ce soit. Alors oui, elle s'intéressait à beaucoup de chose, touchait un peu à tout, mais c'était par phase et elle finissait toujours pas se lasser.
C'est comme si ses centres d'intérêts changeaient tout les mois. Passant du dessin à la photo, de la photo à la lecture, de la lecture à un sport particulier. Son dernière obsession avait été d'apprendre résoudre un rubik's cube (ce qui n'a, avouons le, pas grand intérêt). Elle avait mit une semaine à apprendre et s'était amusée pendant environ un mois. Le principal ennemi de la jeune fille était l'ennuie. Et elle se lassait vite. Beaucoup trop vite.

Par chance, ce soir elle avait retrouvé une petite flamme dans le fond de ses yeux. Un nouveau coup de cœur qui allait la tenir éveillée pendant une petite période. Un peu comme une nouvelle envie, un nouvelle obsession. Qui concernait la personne juste en face d'elle, d'ailleurs.
Parce qu'elle trouvait Siobhan intéressante. Au fond, elle voulait en savoir un peu plus sur elle, sur ses tatouages, sur ce qu'elle faisait, et sur ses écrits.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Siobhan MacFarlane
Jument Fougueuse ♥
Messages : 33
Date d'inscription : 14/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Déc - 1:02
Siobhan senti une sorte de chaud au coeur lorsqu'Alix lui proposa de lire ce qu'elle écrivait. Elle n'avait pas l'habitude qu'on s'intéresse à elle et elle n'aurait pas pensé que l'adolescente aurait attrapé la perche qu'elle lui tendait en mettant en avant le fait qu'elle n'avait personne pour lire ces « brouillons ». Un doux sourire orna son visage.

« Oh franchement ce serait super ! Et oui en effet ça t'empêcherai de te balader dans les couloirs au risque de te faire chopper par quelqu'un de moins indulgent que moi »

Elle lui fit un petit sourire complice et posa ses mains entre ses cuisses. Les couloirs n'étaient pas très très bien chauffés et ça se ressentait d'autant plus la nuit. Même si elle était tendance à avoir les mains chaudes, elle avait toujours ce vieux réflexe de les garder toujours chaudes.

"Oh, tu as des tatouages."

Ah oui. Les tatouages et l'Ecossaise c'étaient une grande histoire d'amour. Elle pourrait en parler des heures. Mais l'adolescente reprit rapidement sur un autre sujet.

"En tout cas, je trouve ça cool si tu as une passion comme l'écriture."

Oh, il n'y avait pas que ça. Il y avait aussi les sports de combats. Mais là n'était pas le sujet.
La brune s'étira et lança un regard vers le haut des étages où les escaliers continuaient de monter.

« Oh, toute passion est louable. Il n'y en a pas une meilleure qu'une autre à partir du moment où elle te permet de vivre avec le sourire et le coeur léger. »

L'optimisme. Toujours ça avec la petite Siobhan. Elle ne vivait que par ça et pour ça.

Elle se releva souplement et observa Alix.

« Tant que j'y pense, j'peux te passer mes écrits maintenant. C'est calme cette nuit, autant en profiter. »

Elle commença à monter les escaliers en faisant en sorte de ne pas distancer l'étudiante.

« D'ailleurs toi, tu as quoi comme passion ? »

C'était véritablement quelque chose qui l'intéressait. Elles en disaient souvent long sur la personne. Et puis, savoir comment les gens fonctionnaient, leurs envies, leurs désirs, leurs passions, c'était ce qu'elle avait besoin de savoir pour ses écrits, pour faire des personnages riches et divers et non des archétypes de littératures que l'on retrouvait la plupart du temps chez le bouquin d'ado et qui réduisait les lecteurs à des êtres dénués de matière grise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alix Duval
Lionne Insaisissable ♥
Messages : 35
Date d'inscription : 07/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Déc - 21:17
Insomnie quand tu nous tiensFt. Siobhan ♥Siobhan avait l'air contente d'avoir trouvé quelqu'un pour lire ses écrits. Tant mieux, comme ça, ça arrangeait tout le monde.
Alix ne pu retenir un petit rire amusé quand la surveillante parla du fait qu'elle l'avait surprise dans les couloirs. C'est vrai qu'elle avait eu de la chance. Elle aurait pu tomber sur quelqu'un de bien pire, du genre à la renvoyer dans sa chambre ou même de la punir pour traîner dehors à une heure pareil.

"Oh, toute passion est louable. Il n'y en a pas une meilleure qu'une autre à partir du moment où elle te permet de vivre avec le sourire et le coeur léger."

La brune pensa qu'elle était plutôt d'accord avec elle. Mais dans le fond elle ne savait pas trop. Passion, vivre avec le coeur léger, sourire. Des notions qu'Alix rêvait d'effleurer. Pour elle ce n'était pas aussi simple. Si seulement ça l'était d'ailleurs, elle n'aurait sûrement pas tout ses problèmes. Mais bon, la vie était ainsi, et peut-être qu'un jour elle trouverait de quoi pimenter un peu la sienne. Parce que pour Alix, le monde était gris. Beaucoup trop gris. Elle cherchait toujours quelque chose pour le colorier un peu mais ça ne durait jamais longtemps. Les couleurs s'effaçaient à travers le temps et il fallait recommencer. Et puis elle en était un peu lassée aussi, du monde. Ca allait un peu mieux maintenant qu'elle était au foyer, mais elle s'ennuyait toujours beaucoup.
La surveillante invita la jeune fille à la suivre pour lui passer ses écrits. Alix ne se fit pas prier et suivit son aînée dans les escaliers. Et puis une question simple, assez insouciante d'ailleurs, tomba.

"D'ailleurs toi, tu as quoi comme passion ?"

Ah. Bah tient. Il fallait bien que ça arrive un jour. Un sourire mauvais se dessina sur son visage, mais il ne dura qu'une fraction de seconde. Alix reprit un air plus las, presque blasé. Au fond cela la faisait rire, comment une question aussi simple et banale pouvait être aussi compliquée ? Elle était sûr que n'importe qui d'autre aurait trouvé de quoi répondre. Il y avait une multitude de réponse possible et chacun devait bien avoir quelque chose qui lui plaisait. Mais elle non.

"Aucune idée !"

Elle afficha un petit sourire triste, d'un air un peu résolue. La réponse devait paraître un peu étrange pour Siobhan, mais tant pis, c'était la vérité. Rien ne l'intéressait vraiment, ou plutôt tout l'intéressait un peu. Mais rien ne s'était jamais vraiment démarqué. Elle repensa à la définition qu'avait dit la surveillante au sujet des passions. Quelque chose qui permettait de vivre avec le sourire et le coeur léger... Non, rien à faire, il n'y avait rien.

"J'ai beau réfléchir, rien ne me vient en tête. Il n'y a rien qui m'intéresse vraiment, rien que je ne puisse qualifier de "passion". Je pourrai te répondre n'importe quoi, la première chose qui me passerai par la tête: les étoiles, le dessin, la musique, le sport... mais ça serait mentir. "

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Siobhan MacFarlane
Jument Fougueuse ♥
Messages : 33
Date d'inscription : 14/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Déc - 10:45
« Aucune idée !»

Ces deux mots claquèrent dans son esprit comme un vase qui se brisait sur le sol.
Elle vivait pour ses passions et il était pour elle inconcevable de ne pas en avoir.
Elle se tourna dans sa direction en haussant un sourcil, montrant ainsi sa surprise et son incompréhension.

La brune écouta cependant les explications de l'adolescente sans réussir à contenir l'expression compatissante qui se forma sur son visage. Siobhan était comme ça, un poil trop empathique.
Instinctivement, l'écossaise posa sa main sur l'épaule d'Alix en souriant doucement.

« A mon avis, c'est juste parce que tu n'as pas encore trouvé ce qui te convenait. » Ou alors elle était dans une phase de dépression. Elle a été comme ça dans son adolescente. Incapable de s'intéresser à quoique ce soit, à s'accrocher à la moindre chose. Elle avait envie de rien. Mais la surveillante ne voulait pas lui évoquer cette éventualité. « Tu as essayé l'équitation ? J'ai une amie cavalière qui s'est découvert cette passion il y a quelques années. Ca a changé sa vie. Ses antidépresseurs ont été remplacés par des balades dans la forêt avec le cheval qu'elle a en demi-pension »

L'amie en question est jeune femme qu'elle avait rencontré dans son foyer. Elles avaient été très amies et s'entraidaient. Une excellente amie. Siobhan souhaite à tout le monde d'en avoir une aussi exceptionnel dans son entourage.

Elle enleva doucement sa main et grimpa les deux autres étages pour marcher le long d'un couloir -celui du personnel. Officiellement, elle avait le droit de l'emmener là. Elle avait déjà accueilli quelques élèves pour les aider pour leurs devoirs dans les matières littéraire. Mais en pleine nuit, pas vraiment. Surtout quand elle devait surveiller.
Elle ouvrit la porte de sa chambre, laissant ainsi voir une pièce de taille respectable. Sur son bureau était posé des feuilles avec de nombreuses choses écrites à la main, une bouilloire, et un pot à crayon. Ses étagères étaient occupées par des livres, des photos avec ses amis écossais, des médailles de ses compétitions de sports de combats divers mais aussi des babioles. Le reste était rangé dans ses tiroirs et son armoire. Sur son lit, on pouvait voir une grosse couverture et un plaid très « coocooning ». Une peluche de loup était posée sur ce dernier.

Siobhan invita Alix à rentrer et ferma la porte derrière elle.

« Installe-toi, fais comme chez toi »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alix Duval
Lionne Insaisissable ♥
Messages : 35
Date d'inscription : 07/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Déc - 21:33
Insomnie quand tu nous tiensFt. Siobhan ♥
La surveillante posa sa main sur l'épaule d'Alix comme pour la rassurer. C'était gentil de sa part et cela lui faisait plaisir. Mais il fallait relativiser, ce n'était pas si grave que ça. La brune arrivait très bien à survivre sans jusque là. Bon c'était parfois un peu déprimant de n'avoir rien à faire, de passer des journées à observer dehors par pur ennuie, de n'avoir envie de rien. Mais bon, c'était la vie.

"Tu as essayé l'équitation ? J'ai une amie cavalière qui s'est découvert cette passion il y a quelques années. Ca a changé sa vie. Ses antidépresseurs ont été remplacés par des balades dans la forêt avec le cheval qu'elle a en demi-pension."

L'équitation ? La fille ne savait pas. Ca ne lui semblait ni repoussant ni intéressant. Comme tout le reste en fait. Elle essayerait peut-être un jour, pour voir, sur un coup de tête. Et puis elle passerait à autre chose. Comme d'habitude.
Seulement dans les dires de Siobhan il y avait quelque chose qui attira son attention. La surveillante avait parler d'"antidépresseur". Alix se demanda alors si son aînée pensait qu'elle était dépressive. Et même si ça s'apparentait sûrement, il ne fallait pas croire que la jeune fille l'était, ce n'était pas vraiment le cas. Elle était juste profondément vide. Un vide qui était là depuis son enfance, d'ailleurs. Mais plus le temps passait et moins il était facile de le combler. Les couleurs qu'elle avait peinte sur cette toile grise se délavaient petit à petit et c'était difficile d'en trouver de nouvelles. Au final c'était peut-être pour ça qu'Alix était si attentive aux autres, si observatrice. Qu'elle lâchait parfois son dévolu sur quelqu'un, le trouvant intéressant, et voulant en savoir plus. Peut-être que c'était les gens du foyer, les couleurs de sa toile.

Alix haussa finalement les épaules.

"Pourquoi pas."

Les deux filles montèrent jusqu'à la chambre de Siobhan. Alix ne s'était jamais aventurée dans les couloirs du personnel. Elle réalisa alors que la surveillante risquait sûrement beaucoup à l’emmener dans sa chambre.
Chambre assez accueillante, d'ailleurs. En entrant à l'intérieur la brune observa avec intérêt ce qui s'y trouvait. Sur le bureau il y avait des petits tas de feuille manuscrite, probablement une partie de ses écrits. Sur ses étagèrent il y avait des livres et des photos. Mais ce qui retient l'attention d'Alix, c'était toutes les médailles qui s'y trouvaient. La jeune fille s'approcha pour observer ça de plus près, curieuse.

"Tu fais des sports de combat ?"

C'était vraiment impressionnant.
La surveillante l'invita à faire comme chez elle mais Alix préféra rester debout pour l'instant, à contempler les étagères.

"Au fait, ce n'est pas un peu risquer pour toi que je soit là ? Je ne voudrai pas t'attirer d'ennuis."

Alix n'en avait pas grand chose à faire d'avoir des ennuis, mais elle ne voulait pas en attirer aux autres. Surtout aux gens qu'elle appréciait.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Siobhan MacFarlane
Jument Fougueuse ♥
Messages : 33
Date d'inscription : 14/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 10:44
L'idée de l'équitation n'avait pas eu l'air d'emballer la jeune fille. Hm. Elle ne pouvait pas la laisser comme ça. Vivre sans passion c'était comme ne pas vivre. Tout du moins pour elle.

Elle ouvrit un tiroir où étaient entreposés de nombreuses feuilles écrite sur un traitement de texte.  Un très gros tas. Il contenait facilement cinq-cent pages.
En temps normal, elle se serait contentée de lui donner les premiers chapitres puis une ou deux nouvelles, mais là, elle faisait désormais ça surtout pour lui offrir de quoi s'occuper. Lire aidait pas mal à s'endormir en plus. La brune sorti son nez des tiroirs lorsqu'Alix lui posa une question.
Ah. Oui. Les sports de combats.
Il y avait beaucoup de médailles dans les catégories débutants puisqu'elle en avait essayé quelques-un avant de trouver « le bon ». Le Kempo. Elle s'amusait et se défoulait tout en se maîtrisant, et c'était de ça qu'elle avait eu besoin quand elle était ado.

« Oui en effet ! Enfin, j'en ai fait du moins. J'ai moins le temps en ce moment » Enfin, elle n'avait surtout plus les sous. Elle devait encore rembourser ses emprunts « Du coup je me contente des sacs de sable et de l'entretien régulier de mon corps. L'année prochaine je pense que je reprendrai le Kempo »

La demoiselle semblait curieuse, ses petits yeux gris se baladaient dans l'ensemble de la pièce. Mais elle n'avait pas l'air de véritablement vouloir prendre ses aises. La brune n'allait pas la forcer.

« Au fait, ce n'est pas un peu risquer pour toi que je soit là ? Je ne voudrai pas t'attirer d'ennuis. »

Ahr. Et dire qu'elle pensait que ça allait passer inaperçu.
Autant rester naturelle.
Siobhan posa le paquet de feuille sur le bureau et haussa les épaules.

« Bah, pas vraiment. De nuit quand je suis censée surveiller, j'devrais pas normalement. Mais bon, là c'est juste histoire de quelques minutes, ça ou que je passe rapidement aux toilettes ça revient au même. » Elle rangea rapidement la pile dans une pochette adéquate « Pis ils avaient qu'à pas me prévenir que j'étais de service ce soir au dernier moment. La communication dans ce foyer j'te jure... »

Ralala, elle allait commencer à râler toute seule si ça continuait comme ça ! Finalement, elle se retint d'en dire plus et choppa une pomme dans son panier à fruit après avoir mis la pochette sous son bras.
D'un coup de menton elle désigna les fruits.

« Prends-en un si tu veux »

La générosité avait toujours été un de ses points forts et avec le temps, elle était devenue instinctive.
Elle fit signe à la jeune fille de passer devant pour qu'elle puisse sortir en fermant la porte derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alix Duval
Lionne Insaisissable ♥
Messages : 35
Date d'inscription : 07/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Déc - 16:16
Insomnie quand tu nous tiensFt. Siobhan ♥
Alix ne connaissait pas le Kempo. Elle n'en avait jamais entendu parler avant aujourd'hui. Elle imagina une sorte d'art martial ressemblant vaguement au karaté, mais ça s'arrêtait là.  Alix ne s'y connaissait pas trop dans ce sujet, à part le judo, peut-être. A vrai dire elle en avait fait pendant longtemps, 8 ans pour être exact. Mais elle avait arrêté vers ses 14 ans, lassée. Elle se demanda si Siobhan en avait fait aussi.

"Ca consiste à quoi, le kempo ? Je ne connaissais pas."

Quand la surveillante râla vis à vis du manque de communication du foyer, un sourire se dessina sur le visage d'Alix. Visiblement les problèmes d'organisations existaient aussi ici. Alix trouva que Siobhan avait raison de râler, ça devait pas être très agréable d'apprendre qu'elle devait bosser ce soir au dernier moment.
En tout cas, tant mieux si la présence d'Alix ne posait pas de problème. La jeune fille n'avait pas envie de lui attirer des ennuis.

Son aînée l'invita à prendre un fruit et la brune la remercia. Même si elle n'avait pas très faim, elle attrapa tout de même une clémentine qu'elle mit dans la poche de son sweat (sweat qui était d'ailleurs toujours aussi mit n'importe comment sur ses épaules).
Les deux filles sortirent de la chambre et Siobhan ferma la porte derrière elles. Alix réfléchit un instant, puis parla.

"Mais tu sais, t'en fais pas pour moi. C'est pas comme si ma vie était vide, même si je n'ai pas vraiment de passion. Je fais et j'ai fait pas mal de chose. C'est juste que ça ne dure pas."

Elle se voulait rassurante. Elle voyait bien que la surveillante avait l'air de s'en faire pour elle et elle refusait qu'elle s'inquiète alors que ce n'était pas grave. Et puis c'était plutôt vrai ce qu'elle disait. Même si parfois ça n'allait pas, ce n'était pas comme si ça vie était vide et ennuyante. Il y avait des choses qu'elle appréciait faire, des endroits secrets où elle aimait aller.

"En tout cas maintenant j'ai de quoi m'occuper. Merci !"

Alix était vraiment reconnaissante que Siobhan fasse tout ça pour elle. Surtout que vus la pile de feuille, elle allait avoir de quoi lire pendant un bon moment.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]
» "Bonheur quand tu nous tiens."
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Be Good :: Notre Petit Chez Nous ! :: Nourris toi de fourmis et grandis-
Sauter vers: